CNT 66

Accueil > Actualités > MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE DANS LES EHPAD

MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE DANS LES EHPAD

mardi 22 novembre 2022, par cnt66

Diffusion de tracts devant l’Ehpad Orpea à Espira de l’Agly le 14 novembre 2022

Cette action fait suite à 4 autres sur le département
- Ehpad privé des Camélias, LNA santé à Cabestany
- Ehpad des jardins St Jacques à Perpignan
- Ehpad public Nostra Casa à St Laurent de Cerdans
- Ehpad public Guy Malé à Prades

Dignité pour les salariés et résidents à l’EHPAD !}}

Suite au scandale d’Orpéa, la CNT66 implantée dans des Ehpads tient à s’exprimer pour dénoncer les conditions dégradées dans lesquelles se débattent les personnels de ce secteur professionnel, que l’Ehpad soit privé ou public. Les fonds de départ sont les mêmes, les personnels hospitaliers sont payés par les financements publics (tout comme les professeur.es des écoles privées) et subissent la même gestion capitaliste des ressources humaines.

Partout, les mêmes constats

_Souffrance due au manque flagrant d’effectif et à la charge de travail qui augmente à mesure que le nombre de postes réduit
_Polyvalences extrêmes et non reconnues exigées
_Abus d’un système de « faisant fonction », demandant à l’aide soignant de faire des gestes d’infirmier, à l’agent de service hospitalier de faire des gestes d’aide soignant. On leur donne la responsabilité d’une fonction mais pas le salaire
_Aucun avenant signé pour les modifications de contrat
_Précarisation du personnel en ayant recours à un usage abusif de CDD
_Arrêts longues maladies non remplacés

La liste n’est pas close… Et les personnels sont épuisés

Cette maltraitance institutionnelle vis à vis du personnel et vis à vis des résidents par le rationnement du matériel, gants jetables, protections, nourriture, risque toujours d’être ressentie par les résidents et ce sont encore une fois les personnels, par dévouement et par conscience professionnelle, qui font les efforts pour amortir la dégradation de la qualité des services.